La fiscalité à Hong Kong

La fiscalité à Hong Kong

Démarrer votre business à l’étranger ou déménager dans un autre pays en tant qu’employé est une belle aventure! On ne peut pas y échapper – les impôts constituent une part importante de toute activité professionnelle. Vous avez peut-être déjà entendu que Hong Kong, «économie la plus libre» du monde, est un paradis fiscal ou les impôts n’existent pas. Eh bien, ce n’est pas tout à fait vrai, mais le régime fiscal de Hong Kong est effectivement très simple et les taxes sont peu élevées. Voici un aperçu des impôts que vous paierez ici en tant qu’employé ou propriétaire d’une entreprise:

Impôt sur les salaires

L’impôt sur les salaires est applicable aux revenus salariaux générés à Hong Kong. Le taux d’imposition correspond au taux le plus faible entre :

  • Taux uniforme de 15% s’appliquant au revenu net imposable avant la déduction des abattements personnels
  • Taux progressifs de 2% à 17% applicable au revenu net imposable

Vous pouvez bénéficier des abattements fiscaux, tels que:

  • « Exemption de 60 jours » pour les contrats locaux et expatriés (si vous séjournez à Hong Kong pendant une période inférieure à 60 jours au cours de l’exercice fiscale, vous serez exonérés de l’impôt).
  • Calcul du nombre de jours à Hong Kong et en dehors du territoire hongkongais pour les contrats expatriés uniquement (si vous alterner votre temps de travail à Hong Kong et en dehors du territoire hongkongais, vos revenus générés par les services fournis hors du territoire hongkongais seront exemptés).
  • Location de logement fourni par votre employeur est soumise au traitement fiscal préférentiel.

En tant qu’employée à Hong Kong vous devez également cotiser au régime de retraite, appelé Caisse de Prévoyance Obligatoire – « MPF » (Mandatory Provident Fund) administré par le Gouvernement. La bonne nouvelle est que lorsque vous quittez Hong Kong, le Gouvernement vous remboursera cette contribution.

Impôt sur les bénéfices

Selon le principe de territorialité les sociétés hongkongaises sont imposées uniquement sur leurs bénéfices réalisés à Hong Kong. Par conséquent, le revenu de source étrangère est exonéré de l’impôt à Hong Kong. Les bénéfices de votre entreprise sont calculés après ajustements fiscaux applicables sur les bénéfices comptables.

L’impôt sur les bénéfices actuel est fixé au taux de 16,5%. Les pertes fiscales peuvent généralement être reportées indéfiniment. En outre, le nouveau taux d’imposition à deux niveaux est entré en vigueur à compter de 2018/19 – vos premiers 2 millions HKD de profits seront imposés à seulement 8,25%.

Les dividendes et les gains en capital ne sont pas imposables.

Vous pouvez également vous prévaloir des allégements fiscaux:

  • Les bénéfices provenant de sources étrangères ne sont pas soumis à l’impôt sur les bénéfices
  • Dons de bienfaisance approuvés: déductibles jusqu’à 35% des bénéfices imposables

Taxe de propriété

En tant que propriétaire particulier, vous serez imposé au taux standard de 15% sur 80% du loyer. Si le propriétaire d’immobilier est une société, le loyer est assujetti à l’impôt sur les bénéfices.

Retenue à la source à Hong Kong

Hong Kong n’impose pas de retenue à la source.

Réseau de conventions fiscales

Au 1er février 2019, Hong Kong a conclu plus de 40 conventions fiscales avec d’autres pays, dont notamment le Royaume-Uni, la Chine, la France, la Belgique, le Canada, la Russie, l’Afrique du Sud, etc. Vous pouvez ainsi bénéficier (en tant que personne physique ou personne morale), sous certaines conditions, des taux de retenue à la source préférentiels:

 Dividendes           
Intérêts Redevances
Royaume-Uni0%0%3%
Chine5%7%7% (5% pour la location d’avions et de navires)
France10%10%10%
Belgique0-5%10%5%
Canada5%10%10%
Russie0-5%3%
Afrique du Sud5%10%5%

Autres taxes

Taxes indirects : Aucune TVA à Hong Kong.

Droit de timbre: Transferts d’actions: 0,2%; Transfert de terrain / immobilier: différents taux. Des exonérations de droit de timbre de groupe (c’est-à-dire une exemption) sont applicables aux transferts de biens immobiliers ou d’actions entre les sociétés associées (en cas de possession de ≥ 90% actions).

Droit de succession: Aucun droit de succession n’est imposé à Hong Kong pour les successions de ceux qui décèdent après le 11 février 2006.

Droits de douane: Divers taux d’imposition pour l’alcool, l’alcool méthylique, le tabac et les hydrocarbures.

Contactez-nous pour en savoir plus sur la fiscalité à Hong Kong.